Wednesday, November 14, 2012

9 Questions Déconcertantes pour les Supporters de la Vaccination et leurs Prétentions

Rémi et Stéphanie Guéret font la classe à leurs deux enfants de 4 et 6 ans, devant l'école qui refuse leur scolarisation à Allevard-les-Bains car ils ne sont pas vaccinés / Serge Pueyo
 9 Questions Déconcertantes pour les Supporters de la Vaccination et leurs Prétentions

Prevent Disease.com


Depuis que la pandémie grippale a été déclarée, on a vu apparaître un peu partout des soit disant « experts en vaccinations » qui se sont efforcés de justifier l’efficacité des vaccins. Tous répètent comme des perroquets les mêmes arguments historiques et pseudo scientifiques ridicules qui peuvent être facilement réfutés au travers des 9 questions suivantes :

Prétention
: L’étude des vaccins, leurs résultats, leur efficacité, leur sécurité, leurs mécanismes chez l’homme sont parfaitement compris et démontrés dans les cercles scientifiques et médicaux.


Les Faits
: Cette prétention est complètement fausse.
  1. Question à poser : pourriez-vous fournir une étude en double aveugle contre placebo qui prouverait l’efficacité et la sûreté des vaccins ?
  2. Question à poser : pourriez-vous fournir les preuves qu’il existe quelque étude qui puisse confirmer l’efficacité et la sécurité à long terme des vaccins ?
  3. Question à poser : pourriez-vous fournir des preuves scientifiques qui démontreraient que dans quelque partie du monde que ce soit la diminution des maladies est à attribuer aux vaccinations ?
  4. Question à poser : pourriez-vous expliquer comment la sécurité des vaccins, de même que leurs mécanismes dans le corps humain auraient été scientifiquement démontrés si la pharmacocinétique ( l’étude de l’absorption, distribution, le métabolisme d’élimination) n’a jamais été prise en compte ou analysée dans les études réalisées sur les vaccins.

Un des éléments les plus cruciaux qui a trait au potentiel de toxicité des vaccins réside en fait dans leurs propriétés pharmacocinétiques. Les compagnies pharmaceutiques, ainsi que les départements de la santé refusent d’envisager l’étude, l’analyse ou l’évaluation des propriétés pharmacocinétiques de n’importe quel vaccin.


Dans l’histoire des vaccins, il n’existe aucune étude en double aveugle contre placebo qui ait jamais démontré scientifiquement leur innocuité, leur efficacité.

Il n’existe pas non plus d’étude contrôlée dans quelque pays que ce soit qui puisse prouver objectivement que les vaccins aient eu un effet direct sur la réduction de n’importe quel type de maladie dans n’importe quelle partie du monde . ( Voir note 1 : le cas de la variole)


Les études qui ont tenté de valider la sécurité et l’efficacité des vaccins ont cependant mis en valeur des atteintes cancérogènes, mutagènes, neurotoxiques ou des problèmes ayant trait à la fertilité. Ces études n’ont cependant jamais réellement et sérieusement pris en compte ces problèmes.


Prétention
: Les conservateurs et les adjuvants chimiques utilisés dans la fabrication des vaccins sont sûrs et aucune étude n’existe qui ait pu prouver qu’ils étaient dangereux pour les humains.

Les Faits: Cette prétention est complètement fausse.

  1. Question à poser : pourriez-vous s’il vous plait apporter une justification scientifique pour expliquer comment l’injection d’une produit reconnu neurotoxique puisse être favorable à la santé et prévenir la maladie ?
  2. Question à poser : Pourriez-vous fournir un profile bénéfices/risques démontrant que les bénéfices de l’injection d’un produit reconnu neurotoxique en vue de prévenir une maladie puisse l’emporter sur les risques que ce même produit pourrait présenter pour la santé ? Ce problème ne peut même pas faire l’objet d’un débat, alors qu’il est scientifiquement établi dans des centaines d’études que les conservateurs et les additifs chimiques que l’on retrouve dans les vaccins endommagent les cellules. La neurotoxicité, l’affaiblissement du système immunitaire, les inflammations chroniques et les effets cancérogènes sont juste quelques uns des effets qui ont été observés. (Voir la liste des produits chimiques qui entrent dans la composition des vaccins).

Il est encore heureux que les compagnies pharmaceutiques fassent part dans leurs notices des dangers liés aux vaccins. Mais les gens ne lisent pas ces notices. Il faut au contraire lire les notices qui accompagnent chaque vaccin et qui précisent les ingrédients, les mises en garde et la possibilité d’effets secondaires.


Tout personnel médical qui croit qu’il est justifié d’injecter quelque type de neurotoxique que ce soit en vue d’éviter une maladie est complètement désinformé, induit en erreur et ne connaît pas grand-chose à la santé humaine.


Prétention: Un individu qui a reçu un antigène vaccinal est immunisé par rapport à de futures infections.

Les Faits: Cette prétention est complètement fausse.

  1. Question à poser : pourriez-vous justifier scientifiquement que le fait de court-circuiter la membrane muqueuse, la peau ou le tractus respiratoire soit bénéfique et que le fait d’injecter des virus directement dans le flux sanguin puisse renforcer le système immunitaire et prévenir des infections ultérieures ?
  2. même. Il en résulte que des virus et des bactéries pathogènes ne peuvent être éliminés par le système immunitaire, qu’ils se maintiennent dans le corps où ils peuvent se multiplier et/ou muter selon que l’individu est exposé à davantage d’antigènes et toxines de l’environnement.
En dépit de l’injection de n’importe quel vaccin, les virus continuent à circuler dans le corps, continuent à muter, se transformant en d’autres organismes. Le fait de fabriquer des vaccins pour viser certaines souches précises sans connaître leurs propriétés mutagènes pourrait se comparer à quelqu’un qui, avec un fusil, viserait un objectif qui aurait préalablement été déplacé. Cette personne viserait en fait ce qui était et non ce qui est !


Les virus de la grippe peuvent se modifier, muter plusieurs fois au cours d’une saison grippale, rendant le vaccin saisonnier contre la grippe complètement superflu et inefficace. Les défenses immunitaires naturelles peuvent prendre en compte ces modifications, alors que les vaccins ne le peuvent.
Je n’ai jamais rencontré un seul zélateur des vaccins qualifié médicalement ou scientifiquement qui ait pu répondre ne fût-ce qu’à une seule de ces neuf questions.


Un débat à propos de l’une ou de l’ensemble de ces 9 questions ne manquera pas de provoquer l’une ou plusieurs des réactions suivantes:

- Ils admettront leur défaite et reconnaîtront qu’ils sont déconcerté.
-Ils tenteront de discréditer certains aspects de la question qui n’ont pas de rapport direct avec celle-ci.

-Ils formuleront leur réponse en se basant sur des arguments historiques et des études scientifiques qui ont été maintes fois réfutées. Aucun zélateur des vaccins
n’osera jamais aborder directement ces questions publiquement.
 Origine:



No comments: